Actualités


Publié le 13-09-2017

Dévoilement des mosaïques

Genèse et réalisation du projet mosaïque 2016-2017

À l'initiative de Mme Wach (CM2), les professeurs avaient le désir de mener un projet suscitant la participation de tous les élèves. C’est à ce moment que j’ai été contactée.
J’ai accepté sans aucune hésitation, car ce projet m’inspirait profondément. Le fait de partager avec les enfants mes connaissances artistiques et techniques autour de la mosaïque m’enthousiasmait, car, d’aussi loin que je me souvienne, la mosaïque m’a toujours habitée.

Le thème de la musique a été naturellement choisi par les élèves, car celui-ci constitue l’un des piliers éducatifs du projet d’établissement du collège Stanislas.

Dès lors, le travail du mosaïste était lancé...
D’abord, par un travail de recherche sur les instruments effectué en classe avec les professeurs. Il consistait en la réalisation de croquis et de dessins s’inspirant du cubisme.
Deuxième temps, un travail préparatoire en atelier qui a permis d’agrandir les dessins et de définir les couleurs. Cette étape a été suivie par la recherche des matériaux eux-mêmes récupérés à hauteur de 70% (marbre, granit, quartz, émaux de verre, céramique, papier).
Ensuite, les élèves ont découvert et appliqué les trois techniques de  coupe de la céramique :
- À la coupe céramique
- À la pince à mâchoire
- À la marteline sur un tranchet.
Enfin pour terminer, les élèves ont appliqué la technique du collage des tesselles sur le ciment et pour les plus jeunes le collage de papiers déchirés soigneusement choisis.

Un vrai travail d’artiste mosaïste (de Ravenne)!

Pour les élèves impliqués, les enseignants, les membres du personnel et ceux de l’administration, ces mosaïques qui ont été dévoilées le mercredi 13 septembre représentent l’aboutissement d’un an de travail, d’enthousiasme et de solidarité. Cela marquera à coup sûr les années à venir du collège Stanislas.
La mosaïque est un art ancien, il a profité au cours de l’histoire de souffles, d’une forte popularité, mais aussi de moments d’oubli. Depuis quelques années, il existe un regain certain pour cet art qui gagne à être connu. La participation de près de 300 élèves du collège à la réalisation de ces deux mosaïques témoigne de l’éternelle jeunesse de cet art.

Admirez le miroitement du triptyque et du quadryptique, sous l’effet de la lumière, les couleurs changeantes au gré de l’onde lumineuse : des œuvres vibrantes!

Beaucoup ont rendu possible le déploiement de ces mosaïques. Qu’ils soient ici remerciés.

Pour conclure, je souhaiterais du fond du cœur remercier les élèves, pour leur spontanéité, leur créativité, leur générosité. Que cette mosaïque soit pour eux source de fierté, ils le méritent!

Louisa Djebara

 



Retour à la page précédente  |  Retour aux actualités



© Copyright 2012, Collège Stanislas Québec. Tous droits réservés
Publié le 13-09-2017

Dévoilement des mosaïques

Genèse et réalisation du projet mosaïque 2016-2017

À l'initiative de Mme Wach (CM2), les professeurs avaient le désir de mener un projet suscitant la participation de tous les élèves. C’est à ce moment que j’ai été contactée.
J’ai accepté sans aucune hésitation, car ce projet m’inspirait profondément. Le fait de partager avec les enfants mes connaissances artistiques et techniques autour de la mosaïque m’enthousiasmait, car, d’aussi loin que je me souvienne, la mosaïque m’a toujours habitée.

Le thème de la musique a été naturellement choisi par les élèves, car celui-ci constitue l’un des piliers éducatifs du projet d’établissement du collège Stanislas.

Dès lors, le travail du mosaïste était lancé...
D’abord, par un travail de recherche sur les instruments effectué en classe avec les professeurs. Il consistait en la réalisation de croquis et de dessins s'inspirant du cubisme.
Deuxième temps, un travail préparatoire en atelier qui a permis d’agrandir les dessins et de définir les couleurs. Cette étape a été suivie par la recherche des matériaux eux-mêmes récupérés à hauteur de 70% (marbre, granit, quartz, émaux de verre, céramique, papier).
Ensuite, les élèves ont découvert et appliqué les trois techniques de  coupe de la céramique :
- À la coupe céramique
- À la pince à mâchoire
- À la marteline sur un tranchet.
Enfin pour terminer, les élèves ont appliqué la technique du collage des tesselles sur le ciment et pour les plus jeunes le collage de papiers déchirés soigneusement choisis.

Un vrai travail d’artiste mosaïste (de Ravenne)!

Pour les élèves impliqués, les enseignants, les membres du personnel et ceux de l’administration, ces mosaïques qui ont été dévoilées le mercredi 13 septembre représentent l’aboutissement d’un an de travail, d’enthousiasme et de solidarité. Cela marquera à coup sûr les années à venir du collège Stanislas.
La mosaïque est un art ancien, il a profité au cours de l’histoire de souffles, d’une forte popularité, mais aussi de moments d’oubli. Depuis quelques années, il existe un regain certain pour cet art qui gagne à être connu. La participation de près de 300 élèves du collège à la réalisation de ces deux mosaïques témoigne de l’éternelle jeunesse de cet art.

Admirez le miroitement du triptyque et du quadryptique, sous l’effet de la lumière, les couleurs changeantes au gré de l’onde lumineuse : des œuvres vibrantes!

Beaucoup ont rendu possible le déploiement de ces mosaïques. Qu’ils soient ici remerciés.

Pour conclure, je souhaiterais du fond du cœur remercier les élèves, pour leur spontanéité, leur créativité, leur générosité. Que cette mosaïque soit pour eux source de fierté, ils le méritent!

Louisa Djebara

 



Retour à la page précédente  |  Retour aux actualités



FacebookTwitterYouTube  Suivez-nous !