Actualités


Publié le 13-02-2018

Dictée PGL

Cette année encore, deux de nos élèves se sont distingués pour leur excellence orthographique à l’occasion de la dictée Paul Gérin-Lajoie (PGL)
La Fondation PGL est une organisation à but non lucratif qui a pour mission de contribuer à l’éducation de base des enfants, de même qu’à l’alphabétisation et à la formation professionnelle des jeunes dans les pays en développement. Au Canada, la Fondation mène des activités de sensibilisation à la coopération et à la solidarité internationale. Pour en savoir plus, cliquez ICI.
Ainsi Alexandre (CM1) et Apolline (CM2) se sont distingués par leur résultat et se sont vu offrir par le collège une récompense.

Voici les dictées sur lesquelles tous les élèves ont « planché ».

CM1 (4e année) :
En scène
Trois coups sont frappés au sol et me voilà sur la scène. Pourtant, ce n’est pas moi que tu vois, mais le personnage que je joue. Mon costume et ma démarche ne sont pas vraiment les miens. Mes répliques ont été pensées par un autre. Ma diction et mes émotions ont été suggérées par le metteur en scène. J’ai l’air de te jouer la comédie, mais je n’en fais pas un drame! C’est mon métier. M’as-tu reconnu? Je suis un acteur.

CM2 (5e et 6e années) :
L’art, un remède réconfortant
Aller à l’hôpital, même pour un simple examen de routine, est une expérience stressante que la plupart des gens souhaiteraient éviter. Afin de calmer les appréhensions des patients, l’aménagement des établissements hospitaliers prévoit souvent l’ajout de sculptures près de l’entrée et des murs ornés d’œuvres visuelles inspirantes qui stimulent l’espoir, la joie et l’apaisement. On veut offrir à l’usager un milieu accueillant où l’art occupe une place de choix, car un environnement positif favoriserait aussi la guérison.
En plus des activités artistiques proposées aux personnes hospitalisées contraintes à un séjour prolongé, d’autres formes d’art sont présentes en milieu hospitalier. Ainsi, afin d’apprendre aux médecins à gérer des circonstances difficiles, leur formation fait appel au théâtre. Sous la direction d’acteurs professionnels, les futurs praticiens expriment leurs émotions dans des mises en situation comme la perte d’un patient ou l’annonce d’un mauvais pronostic. Tout en préservant leur santé mentale, l’art favorise une meilleure écoute des clients.

Apolline a rendez-vous courant mars pour sa participation à la finale régionale !

Apolline et Alexandre avec leur diplôme et leur récompense



Retour à la page précédente  |  Retour aux actualités



© Copyright 2012, Collège Stanislas Québec. Tous droits réservés
Publié le 13-02-2018

Dictée PGL

Cette année encore, deux de nos élèves se sont distingués pour leur excellence orthographique à l’occasion de la dictée Paul Gérin-Lajoie (PGL)
La Fondation PGL est une organisation à but non lucratif qui a pour mission de contribuer à l’éducation de base des enfants, de même qu’à l’alphabétisation et à la formation professionnelle des jeunes dans les pays en développement. Au Canada, la Fondation mène des activités de sensibilisation à la coopération et à la solidarité internationale. Pour en savoir plus, cliquez ICI.
Ainsi Alexandre (CM1) et Apolline (CM2) se sont distingués par leur résultat et se sont vu offrir par le collège une récompense.

Voici les dictées sur lesquelles tous les élèves ont « planché ».

CM1 (4e année) :
En scène
Trois coups sont frappés au sol et me voilà sur la scène. Pourtant, ce n’est pas moi que tu vois, mais le personnage que je joue. Mon costume et ma démarche ne sont pas vraiment les miens. Mes répliques ont été pensées par un autre. Ma diction et mes émotions ont été suggérées par le metteur en scène. J’ai l’air de te jouer la comédie, mais je n’en fais pas un drame! C’est mon métier. M’as-tu reconnu? Je suis un acteur.

CM2 (5e et 6e années) :
L’art, un remède réconfortant
Aller à l’hôpital, même pour un simple examen de routine, est une expérience stressante que la plupart des gens souhaiteraient éviter. Afin de calmer les appréhensions des patients, l’aménagement des établissements hospitaliers prévoit souvent l’ajout de sculptures près de l’entrée et des murs ornés d’œuvres visuelles inspirantes qui stimulent l’espoir, la joie et l’apaisement. On veut offrir à l’usager un milieu accueillant où l’art occupe une place de choix, car un environnement positif favoriserait aussi la guérison.
En plus des activités artistiques proposées aux personnes hospitalisées contraintes à un séjour prolongé, d’autres formes d’art sont présentes en milieu hospitalier. Ainsi, afin d’apprendre aux médecins à gérer des circonstances difficiles, leur formation fait appel au théâtre. Sous la direction d’acteurs professionnels, les futurs praticiens expriment leurs émotions dans des mises en situation comme la perte d’un patient ou l’annonce d’un mauvais pronostic. Tout en préservant leur santé mentale, l’art favorise une meilleure écoute des clients.

Apolline a rendez-vous courant mars pour sa participation à la finale régionale !

Apolline et Alexandre avec leur diplôme et leur récompense
 



Retour à la page précédente  |  Retour aux actualités



FacebookTwitterYouTube  Suivez-nous !