Actualités


Publié le 07-02-2020

Nomination à la direction générale

Le Collège Stanislas est heureux d'annoncer la nomination de Monsieur Thomas Saène au titre de Proviseur / Directeur général au Collège Stanislas. Entré en fonction le 6 janvier 2020, il succède à Monsieur Philippe Warin qui a occupé ce poste au cours des neuf dernières années. Nous saluons le travail accompli par  Monsieur Warin qui a œuvré pendant presque 20 ans avec passion, énergie et humilité au sein du Collège Stanislas.
 
Originaire du Mans (France), Thomas Saène évolue depuis 20 ans dans le milieu de l’éducation. D’abord enseignant en sciences physiques, en France, il migre par la suite vers des postes de direction en écoles internationales françaises de l'AEFE qui le mèneront au Canada, au Collège international Marie-de-France à Montréal puis à la Toronto French School, ainsi qu’à Doha au Qatar.

C’est avec honneur que Thomas Saène a accepté l'opportunité de prendre la direction du Collège Stanislas de Montréal et de Québec. Son expérience montréalaise, de 2010 à 2015, lui a permis de découvrir le contexte éducatif québécois et d’apprécier cette double culture : « On  sent un point d’équilibre ici au Québec, un croisement entre deux cultures celles du Vieux Continent et de l’Amérique du Nord ».

Père de trois enfants, Monsieur Saène a toujours été attaché au bien-être des jeunes et à un enseignement de qualité. Attentif aux relations humaines, il a à cœur que tous, jeunes et adultes, s’épanouissent au sein de l’école. Il attache une grande importance à l’engagement des élèves dans la vie étudiante et communautaire. « Certains jeunes sont très engagés et investis ; je suis très admiratif de voir à quel point ils sont déjà en maîtrise de différents codes et compétences appartenant au monde du travail, par exemples en matière de communication et de prestation à l’oral, de travail collaboratif ou encore d’intelligence sociale ». 

Lorsqu'on lui demande de nous décrire l’école idéale en 2020, il affirme : « L’école à laquelle je crois est inclusive. Elle prépare l’élève à devenir un citoyen qui s’intègre dans la société et qui est en mesure de la faire évoluer. Nous devons préparer les étudiants à être des individus de culture et de respect, afin qu’ils deviennent des acteurs positifs pour les sociétés de demain. Si notre école est capable de révéler à l’élève  son plein potentiel, nous aurons réussi notre mission » !



Retour à la page précédente  |  Retour aux actualités



© Copyright 2012, Collège Stanislas Québec. Tous droits réservés
Publié le 07-02-2020

Nomination à la direction générale

Le Collège Stanislas est heureux d'annoncer la nomination de Monsieur Thomas Saène au titre de Proviseur / Directeur général au Collège Stanislas. Entré en fonction le 6 janvier 2020, il succède à Monsieur Philippe Warin qui a occupé ce poste au cours des neuf dernières années. Nous saluons le travail accompli par  Monsieur Warin qui a œuvré pendant presque 20 ans avec passion, énergie et humilité au sein du Collège Stanislas.
 
Originaire du Mans (France), Thomas Saène évolue depuis 20 ans dans le milieu de l’éducation. D’abord enseignant en sciences physiques, en France, il migre par la suite vers des postes de direction en écoles internationales françaises de l'AEFE qui le mèneront au Canada, au Collège international Marie-de-France à Montréal puis à la Toronto French School, ainsi qu’à Doha au Qatar.

C’est avec honneur que Thomas Saène a accepté l'opportunité de prendre la direction du Collège Stanislas de Montréal et de Québec. Son expérience montréalaise, de 2010 à 2015, lui a permis de découvrir le contexte éducatif québécois et d’apprécier cette double culture : « On  sent un point d’équilibre ici au Québec, un croisement entre deux cultures celles du Vieux Continent et de l’Amérique du Nord ».

Père de trois enfants, Monsieur Saène a toujours été attaché au bien-être des jeunes et à un enseignement de qualité. Attentif aux relations humaines, il a à cœur que tous, jeunes et adultes, s’épanouissent au sein de l’école. Il attache une grande importance à l’engagement des élèves dans la vie étudiante et communautaire. « Certains jeunes sont très engagés et investis ; je suis très admiratif de voir à quel point ils sont déjà en maîtrise de différents codes et compétences appartenant au monde du travail, par exemples en matière de communication et de prestation à l’oral, de travail collaboratif ou encore d’intelligence sociale ». 

Lorsqu'on lui demande de nous décrire l’école idéale en 2020, il affirme : « L’école à laquelle je crois est inclusive. Elle prépare l’élève à devenir un citoyen qui s’intègre dans la société et qui est en mesure de la faire évoluer. Nous devons préparer les étudiants à être des individus de culture et de respect, afin qu’ils deviennent des acteurs positifs pour les sociétés de demain. Si notre école est capable de révéler à l’élève  son plein potentiel, nous aurons réussi notre mission » !



Retour à la page précédente  |  Retour aux actualités



FacebookTwitterYouTube  Suivez-nous !