Actualités


Publié le 22-03-2018

Projet d’écriture intergénérationnelle

« Ce que j’aurais voulu savoir » est un projet d’écriture intergénérationnelle qui vise à provoquer une rencontre entre un groupe d’aînés de l’organisme communautaire Les Accordailles et un groupe d’adolescents étudiant le théâtre au Collège Stanislas.

Dans un contexte ludique et artistique, chaque aîné a rédigé une lettre à l’adolescent qu’il était en 1950. L'objectif: partager leurs connaissances et répondre à leurs préoccupations d’antan face au passage de l’enfance à l’âge adulte.

Ces lettres à la fois drôles et poétiques ont été distribuées au groupe d’adolescents du collège. Ces derniers ont ensuite lu et commenté ensemble ces souvenirs.

Le 22 mars dernier, les élèves sont venus présenter dans les locaux de l’organisme une courte lecture publique des lettres aux aînés. Cette lecture a provoqué un moment inédit où le passé et le présent se sont unis, créant ainsi une forme d’intemporalité au sein même du thème de l’adolescence. Une table ronde est venue conclure cet atelier afin de dégager les similitudes et les différences dans le fait de vivre son adolescence en 1950 ou 2018.

« Ce que j’aurais voulu savoir » est une initiative d'Isabelle Dupont, enseignante en théâtre au Collège Stanislas et par le fait même, étudiante au baccalauréat en psychoéducation à l’Université de Montréal. Ce projet s’inscrit dans le cadre d’un stage qu’elle effectue à l’organisme Les Accordailles.



Retour à la page précédente  |  Retour aux actualités



Ajouter un commentaire

Complétez le formulaire ci-dessous pour ajouter un commentaire.


Nom :
Courriel :
Commentaire :

Entrez le mot inséré dans l’image ci-dessous dans la case à droite :
>>>>>>>>>>>>




Association des Ecoles Françaises en Amérique du Nord fédération des établissements d'enseigement privé Fondation du Collège Stanislas Association des anciens du Collège Stanislas Association des parents d’élèves du Collège Stanislas de Montréal Agence pour l'enseignement français à l'étranger Association des Collèges privés du Québec
© Copyright 2012, Collège Stanislas de Montréal. Tous droits réservés
Publié le 22-03-2018

Projet d’écriture intergénérationnelle

« Ce que j’aurais voulu savoir » est un projet d’écriture intergénérationnelle qui vise à provoquer une rencontre entre un groupe d’aînés de l’organisme communautaire Les Accordailles et un groupe d’adolescents étudiant le théâtre au Collège Stanislas.

Dans un contexte ludique et artistique, chaque aîné a rédigé une lettre à l’adolescent qu’il était en 1950. L'objectif: partager leurs connaissances et répondre à leurs préoccupations d’antan face au passage de l’enfance à l’âge adulte.

Ces lettres à la fois drôles et poétiques ont été distribuées au groupe d’adolescents du collège. Ces derniers ont ensuite lu et commenté ensemble ces souvenirs.

Le 22 mars dernier, les élèves sont venus présenter dans les locaux de l’organisme une courte lecture publique des lettres aux aînés. Cette lecture a provoqué un moment inédit où le passé et le présent se sont unis, créant ainsi une forme d’intemporalité au sein même du thème de l’adolescence. Une table ronde est venue conclure cet atelier afin de dégager les similitudes et les différences dans le fait de vivre son adolescence en 1950 ou 2018.

« Ce que j’aurais voulu savoir » est une initiative d'Isabelle Dupont, enseignante en théâtre au Collège Stanislas et par le fait même, étudiante au baccalauréat en psychoéducation à l’Université de Montréal. Ce projet s’inscrit dans le cadre d’un stage qu’elle effectue à l’organisme Les Accordailles.



Retour à la page précédente  |  Retour aux actualités



Ajouter un commentaire

Complétez le formulaire ci-dessous pour ajouter un commentaire.


Nom :

Courriel :

Commentaire :

Entrez le mot inséré dans l’image ci-dessous dans le champ dessous l’image :



FacebookTwitterYouTube  Suivez-nous !