Actualités


Publié le 20-05-2019

Journalistes scientifiques

Dans le cadre de leur cours en Sciences de la vie et de la terre, les élèves de 1reS travaillent sur un projet de « journalisme scientifique ». Un groupe se penche plus particulièrement sur les plastiques à usage unique, leur peu de recyclage possible et l'impact des déchets sur l'environnement et la santé. Ces élèves s’intéressent aux « pratiques alimentaires qui sont déterminées par les ressources disponibles, les habitudes individuelles et collectives selon les modes de consommation, de production et de distribution. Les pratiques alimentaires individuelles répétées collectivement peuvent avoir des conséquences environnementales globales ».

Pour alimenter leur recherche, les élèves ont fait intervenir le propriétaire d’une épicerie de produits locaux et biologiques en vrac M. Thomas Tiberghien.



Retour à la page précédente  |  Retour aux actualités



Ajouter un commentaire

Complétez le formulaire ci-dessous pour ajouter un commentaire.


Nom :
Courriel :
Commentaire :

Entrez le mot inséré dans l’image ci-dessous dans la case à droite :
>>>>>>>>>>>>




Association des Ecoles Françaises en Amérique du Nord fédération des établissements d'enseigement privé Fondation du Collège Stanislas Association des anciens du Collège Stanislas Association des parents d’élèves du Collège Stanislas de Montréal Agence pour l'enseignement français à l'étranger Association des Collèges privés du Québec
© Copyright 2012, Collège Stanislas de Montréal. Tous droits réservés
Publié le 20-05-2019

Journalistes scientifiques

Dans le cadre de leur cours en Sciences de la vie et de la terre, les élèves de 1reS travaillent sur un projet de « journalisme scientifique ». Un groupe se penche plus particulièrement sur les plastiques à usage unique, leur peu de recyclage possible et l'impact des déchets sur l'environnement et la santé. Ces élèves s’intéressent aux « pratiques alimentaires qui sont déterminées par les ressources disponibles, les habitudes individuelles et collectives selon les modes de consommation, de production et de distribution. Les pratiques alimentaires individuelles répétées collectivement peuvent avoir des conséquences environnementales globales ».

Pour alimenter leur recherche, les élèves ont fait intervenir le propriétaire d’une épicerie de produits locaux et biologiques en vrac M. Thomas Tiberghien.



Retour à la page précédente  |  Retour aux actualités



Ajouter un commentaire

Complétez le formulaire ci-dessous pour ajouter un commentaire.


Nom :

Courriel :

Commentaire :

Entrez le mot inséré dans l’image ci-dessous dans le champ dessous l’image :



FacebookTwitterYouTube  Suivez-nous !